gakinchiyo__ Index du Forum

gakinchiyo__
you're not alone ever I'm here forever

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Genshiken

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    gakinchiyo__ Index du Forum -> Ottokomae -> ● Anime/Jeux vidéo -> Animes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
rin
Mod~望まれヌBaby
<font color=#3428CA>Mod</font>~望まれヌBaby


Inscrit le: 13 Oct 2006
Messages: 1 005
Localisation: Maison Ikkoku

MessagePosté le: 10/12/2006 10:43:31    Sujet du message: Genshiken Répondre en citant

Synospsis : Sasahara Kanji, nouvel étudiant de l'université Shiiô, recherche un club où s'inscrire. Passioné par les animes, mangas, et jeux, il tombe sur le genshiken, alias Groupe d'études de la culture visuelle moderne. Là, il rencontre des personnes peu communes : le nouveau, dans le genre bishô, qui vient de retrouver son amie d'enfance Saki l'anti-otaku, le mordu de doujin, le fervent de cosplays, le drôle de président... C'est à partir de là que commencent les "aventures" de tous ces otakus (et cette anti-otaku) réunis autour de la même passion et de l'idolatration de "kujian", leur anime culte.

Avis : Bilan :
Cet anime est absolument génial, en tant que passioné (otaku? ), on ne peut que craquer. Il est tiré d'un manga de Kio Shimoku, qui est lui aussi excellent, d'ailleurs l'anime lui est très fidèle.
nfin bref, revenons à nos moutons^^
Déjà, quelque chose d'appréciable : le thème original, qui n'est autre que les otakus. C'est excellent, on peut découvrir le fétichiste acharné complètement fou de dôjinshi, le super-fortiche des jeux vidéos, le dessinateur introverti, le fan qui souhaite apprendre plus et devenir une pointure, la cosplayeuse, le créateur, l'anti-otaku... On a même une vision des kogarus à travers Keiko (qui a dit peu élogieuse?).
On est tout de suite projeté dans l'ambiance et l'univers du groupe, et on s'y intègre malgré nous (il faut dire que quand on est aussi fondus qu'eux, c'est pas compliqué). Ce qui est bon dans cet anime, c'est qu'à partir d'une petite idée (des otakus au sein d'un club), on puisse autant développer des personnages en si peu d'épisodes, et surtout les rendre aussi attachants. Qui n'est pas mort de rire devant les crises de Saki, les fantasmes de Madarame, ou encore les speechs plus que douteux du président? Qui ne craque pas dès que la petite Ôno fait son apparition? Qui ne se sent pas avec>> plein de solidarité envers Sasahara et Ôno quand ils ont peur que Saki bousillent leur plemo assidument montés au cours d'une laborieuse semaine? C'est certainement l'identification qui engendre cet attachement ou encore qui nous fait "connaître" les personnages en très peu de temps, et c'est vraiment un point fort pour genshiken.
Les épisodes n'ont aucun lien entre eux (il s'écoule d'ailleurs un an entre 6 ou 7 épisodes), mais ils sont chacun spéciaux, et je dois avouer qu'aucun n'est à jeter : que ce soit le premier avec l'introduction du Genshiken, le premier Comifes, ou encore, l'épisode mythique ou Madarame essaie d'engager la conversation avec Saki, présentant les occasions comme dans un jeu vidéo avec des choix (oui ça dure 20 minutes), l'épisode de la plage... enfin bref, que du bon!
Du côté musical, l'OST n'a rien de spécial, ça fait beaucoup penser à school rumble et autres animes comiques, des musiques très ambiance, qui se fondent parfaitement dans l'anime mais qui ne sont pas forcément des chef-d'oeuvres.Malgré tout, il y a de bonnes BGM, mais dans l'ensemble, c'est franchement pas terrible une fois sorti du contexte.
Les génériques sont quant à eux tout bonnement géniaux (rien que ça^^). L'opening, My-pace Daiou, de manzo, présente l'univers et les personnages sur une musique super entrainante, elle introduit parfaitement l'anime. C'est le genre de musique qui met la dose de bonne humeur pour la journée.
Pour l'ending, biidama, on a fait recours à la jolie Atsumi Saori, et le générique et
Pour l'ending, biidama, on a fait recours à la jolie Atsumi Saori, et le générique et trow>>> très mignon (personnellement je suis dingue de la voix de cette chanteuse, elle n'a pas un timbre de voix très original, mais comme je l'ai dit juste au-dessus, elle donne un côté mignon à la plupart de ses chansons). On remarque que selon les épisodes, l'image change quelque peu (juste pour exemple : Saki et Kôsaka qui se bécottent, la cabine d'essayage lors du cosplay en présidente...).
De plus, les singles valent le coup : 6 pistes pour celui de manzo (dont deux off-vocal), et 2 pour celui de Atsumi, comprenant biidama et otonani narenai, sublime, d'autant plus qu'une "chanson cachée" se situe à la fin de la piste... un magnifique accoustique.
Quant aux seiyûs, bha comme d'hab, un excellent boulot, et de plus on trouve des pointures, telles que Yukino Satsuki ou encore Kawasumi Ayako.
Je finis donc là, en répétant que cet anime est un chef-d'oeuvre (nuaçons : je me limiterai à petite bombe), qu'il faut le voir, vous DEVEZ le regarder (surtout si vous vous considérez comme un puriste), personnellement j'ai été conquise, et je ne suis pas la seule.
Il ne reste plus qu'à attendre la décision d'un éditeur de publier le manga ici.

Et et et et et vous savez quoi?????? Bin kurokawa va éditer le manga!!!!!!! *heureuse* ^x^
_________________



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 10/12/2006 10:43:31    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    gakinchiyo__ Index du Forum -> Ottokomae -> ● Anime/Jeux vidéo -> Animes Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com